Saint-­Saturnin-lès-­Apt est accroché au flanc des monts de Vaucluse, à

9 km d'Apt (capitale mondiale des fruits confits). Mais encore ? Disons à l'intersection de deux perpendiculaires : l'une venue de Marseille, 97 km au sud ; la seconde venue d'Avignon, 55 km à l'ouest.

 

                           Si vous aimez la marche, vous devriez tomber sous le charme de cette commune du parc naturel régional du Luberon qui se trouve quadrillée par plus de 300 km de chemins de randonnée balisés. Ils sillonnent la plaine agricole où alternent cerisaies, vignobles, oliveraies et champs de lavandin, grimpent sur les hauteurs à l'assaut de la garrigue et de la forêt de pins, chênes blancs et chênes verts.

 

                          Pour en savoir plus, vous pouvez acheter un topoguide réunissant les fiches de vingt itinéraires tracés et entretenus par l'ARPS (Association de randonnée pédestre saturninoise) à la mairie, au Point Info Tourisme, au magasin de tabac­journaux Lou Retra, dans les boulangeries ou au moulin à huile Jullien.

 

                          L'un des parcours permet de découvrir les deux moulins à vent du XVIIe siècle (dont l'un rénové) qui surplombent le village, puis, en empruntant une passerelle qui enjambe le plan d'eau, de rallier les vestiges du château médiéval, de monter jusqu'à la chapelle avant de redescendre par les calades le long des trois enceintes fortifiées construites aux XIIIe, XIVe et XVIe siècles.

 

                          Une fois revenus au village il est indispensable de prendre le temps de flâner au hasard des ruelles fleuries, d'admirer les façades sculptées, le balcon aux Atlantes, de vous rafraîchir à nos fontaines et lavoirs, de saluer, place Gambetta, la statue de Joseph Talon, père de la trufficulture...

 

                          Saint-Saturnin-lès-Apt est aussi un village bien vivant avec ses commerces ouverts hiver comme été. Et... les parkings sont gratuits...

 

                           Vingt-huit hameaux, nichés dans la plaine ou accrochés aux pentes montagneuses, font de Saint-Saturnin-lès-Apt l'une des communes les plus étendues du Vaucluse. Quel plaisir d'aller à la rencontre de ces lieux de vie qui ont chacun leur originalité.

 

                            Plusieurs manifestations reviennent chaque année : l'Université à la campagne qui propose des cycles de conférences animées par des géographes renommés. Les Mercredis de Saint-Sat, festival de théâtre et musique, le TMT (Tremplin musical de la Tuilière) qui rencontre une audience régionale, une fête de la musique à l'ancienne : chacun vient avec son instrument ou sa voix, un concours de photos, les traditionnelles fête votive et fête de la Sant Savournin et, maintenant le Salon de l'autoédition.

 

                             La médiathèque "le Kiosque" accueille de nombreux auteurs.

 

                           

 

 

 

                          

 

 

 

 

 

 

 

 

*Nous remercions vivement Madame Françoise DELHOMME pour sa photo