Vous pouvez télécharger ci-dessous le règlement du salon ainsi que le bulletin d'inscription

         

Télécharger
Règlement du Salon de l'autoédition2019.
Document Adobe Acrobat 236.6 KB
Télécharger
bulletin d inscription auteurs.doc
Document Microsoft Word 88.5 KB
Télécharger
bulletin d inscription petit éditeur.doc
Document Microsoft Word 86.5 KB

 

 

Nathalie (à qui nous devons notre belle affiche colorée)  vous proposera,

à 11 heures dans le jardin de la médiathèque,

une table ronde 

"Le mentorat pour l'autoédition

Pour faire sa connaissance, n'hésitez pas à aller faire un tour sur son site

www.exprimapt.com

 

Avec Madame Sophie et son assistante Mademoiselle Solange devenez le héros d'un spectacle participatif dactylographique, lors d'un atelier d'écriture insolite sur  Machines à écrire poétiques et farfelues.

 

Atelier (gratuit) sur inscription. Durée 1 h 30. Tout public à  partir de 10 ans (tolérance 9) . Esplanade des jeux d'enfants.

 

- 10 h 30 

- 14 h 30

- 16 h 30

Pour les découvrir vous pouvez cliquer ici : https://www.youtube.com/watch?V=h2473mAJ13nk&feature=youtu.be   puis rechercher "Les machines de Sophie"

 

 

Les  auteurs du 4e salon

Certains auteurs nous ont fait l'honneur d'offrir leur livre à la médiathèque le Kiosque, pouvez donc venir les découvrir avant le salon. Nous sommes sûrs qu'ils ou elles seront ravis (es) de vous recevoir sur leur stand pour en parler.

 Jean-Marc Allerme : est auteur, compositeur, producteur et pianiste. Il a imaginé et publié plus de 200 ouvrages dédiés à l'apprentissage de la musique, après avoir eu la chance d'obtenir 5 premiers prix au Conservatoire de Paris. Il mène également une carrière de compositeur-auteur-producteur, et participe en cela à différents projets et albums d'artistes de la chanson française.

De l'écriture de chansons à celle de romans, il a franchi le pas avec "Haine-moi",  le premier tome des aventures de Ange Delathenas, publié en autoédition en mars 2017, suivi de "Mortelle Comédie" qui vient de voir le jour et qu'il vient nous présenter !

 

"Mortelle Comédie" : À l'automne prochain, pas moins de douze comédies musicales seront à l'affiche des scènes parisiennes. Depuis quelques semaines, les répétitions battent leur plein. Comme chaque année, nombre de jeunes artistes se sont pressés dans les castings. Showtime, l'émission de télé-réalité dont Ange Delathenas est un éminent membre du jury, en est un vivier important. Mais la sélection est impitoyable. Les déceptions sont inévitables et parfois difficiles à accepter. Qui a décidé de mettre en péril l'avènement de tous ces spectacles ? Ange aura fort à faire pour tenter de démasquer ce sérial qui leurre son monde à l'aide de messages musicaux codés.

 

Christine ANSELME :  est née en 1945 à Marseille, a passé toute son enfance à Apt et à Bonnieux. Ses parents étaient tous les deux issus de familles ancrées dans la région depuis plusieurs générations. Par la suite, après des études de lettres à Paris, elle est devenue professeur d’italien, elle est revenue à Apt depuis quelques années. Elle vient nous présenter :

 

Journal de famille : est né d’un double désir : celui, d’abord de transmettre à mes petits-enfants un peu de l’histoire familiale et celui, ensuite de ne pas faire lettre morte de tous les souvenirs qui m’avaient été transmis par mes aînés ou relatés par les documents qu’ils m’avaient confiés.

 

 Frédéric BIANCO : après bientôt 40 ans de métier il a écrit ce livre pour combattre le tout prêt. Exaspéré par la tournure des choses, il essaie à son petit niveau de faire prendre conscience à ses confrères qu’ils vont droit dans le mur.

Le seul chemin possible est le fait maison, l’authentique, les clients veulent retrouver ces valeurs.

Parti d’un simple C.A.P on peut gravir les échelons, pas besoin d’avoir fait des études supérieures. En  2008 la médaille d’argent pour la formation professionnelle est venue récompenser cette belle carrière.

En 2018 il est nommé commandeur dans la commanderie de la lavande de haute Provence.

Cette carrière et ce livre n’aurai pu être sans le soutien inconditionnel de Marie-Claire, sa femme.

 

 Le roi de la lavande : Ce livre est l’histoire d’une passion pour un métier : La pâtisserie. Il raconte la vie et la dévotion de quatre générations pour ce métier, depuis 1945 le tout maison est le maître mot. L’éternel combat contre le tout prêt, le congelé, contre ces industriels qui veulent tout diriger.

C’est aussi l’histoire d’une petite fleur bleu « la lavande », déclinée en glace, gâteaux, confiserie et même en pain. Les surprenantes recettes assurent la renommée et la célébrité de la pâtisserie dans le monde entier. Des reportages de nombreux journalistes anglais, allemands, italiens, japonais, brésiliens sont là pour le confirmer.

 

http://www.patisserie-pierrotblanc-apt.fr

 

 

 

 Michel CASSAGNE :  a fait ses études à Aix en Provence (Lycée Vauvenargues) puis aux Beaux Arts d'Aix et de Nancy.  Il a été Directeur Artistique en agence de publicité Paris, Annecy, Aix, Marseille.

 A réalisé des livres pour enfants aux éditions Mengés, livres disques chez Philips...Ainsi que des couvertures de romans aux éditions du Seuil (dont "Au coin de la rue l’aventure » d’Alain Finkielkraut et Pascal Bruckner).

Exposition aux Amis des Arts, et au Palais des Congrès à Aix. 

 Puis a été Concepteur Graphiste Illustrateur publicitaire indépendant pendant 35 ans.

 

 Il décide de s’auto-éditer en 2019 en réalisant 2 premiers livres :

 

« RITA, pauvre petite merle abandonnée »

Une histoire qui commence tristement. A sa naissance le père de Rita fuit ses responsabilités parentales et sa mère a malencontreusement croisé un pare-brise de camion. Rita s’est retrouvée orpheline dès sa naissance, mais la suite de sa vie s’améliorera pour finir très heureuse.

Plusieurs symboliques sociétales sont évoquées dans cette histoire.  Livre illustré

 

Pour le 2ème livre « VOYAGES » 

C’est un livre qui regroupe ses croquis, aquarelles et illustrations.

 

 

Joëlle Courtin Daurès  : née à Marseille a depuis l’enfance souhaité écrire des romans. Mais c’est seulement après avoir cessé toute activité professionnelle qu’elle a pu concrétiser ce rêve.

Elle a commencé par écrire des nouvelles puis s’est lancée dans le roman avec un premier ouvrage paru en Avril 2015 sous le titre « Le mas des Ocells ». Un second roman est sorti en librairie en octobre 2018 « la vallée des Ocells », suite du premier.

Le Mas des Ocells et La Vallée des Ocells sont des romans de terroir.

Il s’agit d’une histoire familiale se déroulant dans un mas de la côte vermeille (côte rocheuse au sud de Perpignan proche de la frontière avec l’Espagne) et couvrant toute la durée du XXème siècle.

Le premier tome : Le mas des Ocells est aussi un récit historique puisque nous traversons au côté des personnages de cette fiction les deux guerres mondiales mais également le douloureux épisode de l’exil du peuple espagnol en février 1939. 

Le second volet de cette saga familiale dans un domaine viticole nous montre l’évolution de la société, des mentalités, avec une cohabitation parfois difficile entre les générations.

Les habitants des Ocells auront des difficultés à surmonter, des défis à relever et surtout devront se battre pour sauver leur domaine et cette petite vallée oubliée, terre de leurs ancêtres.

     Le sujet principal reste bien entendu, ce mas très ancien, ce vallon niché au pied des montagnes catalanes, dans un décor de cépages en terrasses balayés par une tramontane.

 

Jean Luc FONTAINE  : est un provençal enraciné, actuellement à la retraite. Plongeur sous marin depuis de nombreuses années, randonneur aguerri, il parcourt depuis toujours les sentiers de notre beau pays provençal, mais aussi d'ailleurs. C'est avant tout un amoureux de la Nature, passionné par notre patrimoine, historique, industriel et humain. Ses romans ne traitent ni de violence, ni de sexe outrancier, mais portent sur cette terre provençale qui est la nôtre, que ce soit dans les collines et montagnes qui nous entourent, où sous la mer.

 

Il vient nous présenter :

     Le grand Secret : une aventure de spéléologie

     La Clue : une pensée pour Chaudun dans le     Dévoluy

     Petits mensonges entre Amis un recueil de sept contes provençaux. Monsieur Jean-Luc Fontaine nous a donné l'autorisation (et nous l'en remercions) d'enregistrer son livre pour la Bibliothèque Sonore. Sur le salon, une rencontre avec l'auteur, un audio-lecteur qui bien sûr aura écouter le livre ainsi que la lectrice qui l'aura enregistré aura lieu.

     La fille de la Sainte Baume : en hommage aux vieux métiers oubliés de nos campagnes.

    La spirale du Temps : les grands bâtisseurs du Moyen-âge

    Il est membre du conseil d'administration et responsable des balades "patrimoine" au sein de l'Association des Amis de l'Huveaune, il participe :

     - Au projet "Fil vert" concernant le fleuve Huveaune

     - Au Salon d'écrivains régionaux "Cultures et Traditions" de Lacoste en Luberon, en ce qui concerne son organisation, mais aussi en qualité d'auteur.

     Il est membre de l'Association littéraire Plume d'Azur. Ses romans sont publiés en autoédition chez LULU.com

     Un sixième roman est en cours d'écriture.

     Il écrit les textes, produit les photos de ses blogs depuis 2004.

     http://les-cahiers-du-sud.eklablog.com 

     http://aioli.over-blog.com

 

MONIQUE GAUME-CASSAGNE : est arrivée il y a plus de quarante ans en Provence, transportée par l’amour. Elle est originaire de la Loire et plus précisément d’un petit village à quelques encablures de Roanne.

Ses études supérieures à Lyon puis à Paris lui ont ouvert les portes d’une longue vie professionnelle entièrement dédiée à la communication sous toutes ses facettes.

Au cœur de ces activités, un lien qui les unit: l’écriture.

Elle a plaisir aujourd’hui à faire de cette composante de sa vie professionnelle un bel instrument de liberté et de bien-être!

Le temps d’écrire n’est pas un temps pressé.

Quatre à cinq années lui ont permis de mettre au monde deux romans.

 

ALEXANDRINE, Lettre de l’au-delà

Même l’âge de sa mort était hors norme pour l’époque. Toute sa vie était hors norme.
Son père sculpteur, son oncle peintre, l’Argentine, les oussaillès des Pyrénées, les guerres, le Liban, la Nouvelle Calédonie, l’Indochine, l’Algérie...
Le monde était son terrain de vie. Elle y a découvert la trahison, les injustices, le confort, l’inconfort, la condition féminine. Elle s’y est forgée un caractère bien trempé qui fera plus tard du Chasseur Français son Meetic à elle, qui fera du jeans le héros de sa garde-robe, qui donnera à son whisky du soir un goût céleste, qui la fera avancer seule sans regarder en arrière.
Pourtant un jour,... elle est revenue et s’est retournée.  

LA PILLEUSE DE VIES

Ce livre est le récit de la naissance d’une écrivaine. Pauline hésite, cherche le bon départ de son premier livre. Elle le trouve de manière fortuite et sous un jour inattendu.

En fait, Pauline est un poussin égaré qui cherche sa mère. Lorsqu’elle en trouve une à son goût, elle ne la lâche plus et veut tout savoir d’elle…pour l’écrire et le raconter.

Mais la vie, même et surtout celle d’une autre, ne s’écrit pas facilement.

Pourtant, l’imagination de Pauline est foisonnante ; elle est prompte à la seconder. Et si la vraie vie et l’imaginaire se ressemblaient ?

Pauline ne se le demande plus.

Elle est en train de devenir le révélateur tardif de morceaux de vie  qui sont des non-dits…

 

Pauline va grandir en écrivant."

 

   Josiane Francés : est née à Toulouse en janvier 1953. Sa famille est originaire de la région d'Occitanie. Elle a vécu toute son enfance dans un cadre pittoresque sillonné par le canal du Midi, ses écluses et son port de l'embouchure, ses ponts jumeaux, les allées de Brienne bordées de platanes, et la Garonne avec sa digue et ses ponts magnifiques. Elle est titulaire d'une licence ès lettres, puis d'une maîtrise d'espagnol. Depuis 1997, elle vit à Mérenvielle, petite commune rurale paisible de l'agglomération toulousaine.

     Dès son adolescence, elle s'est intéressée activement à la littérature. Elle a écrit son premier roman à seize ans. C'est à la retraire qu'elle revient à l'écriture en publiant dix ouvrages entre 2017 et 2018.

     Elle vient nous présenter :

     Mes pensées terriennes : recueil de notes et poésies.

     Mères, filles, femmes à travers les siècles : essai de sociologie

     Le terreau de nos rêves : Nouvelles et Récits autobiographiques

     Chrislaine : Son premier roman commencé à 15 ans en 1968 et terminé en 1969. C'est à la retraite, que Josiane Francès retrouve le plaisir d'écrire et décide de faire honneur à son premier manuscrit en le publiant.

     Les aventures de Titus (Tome 1 et 2) Livres pour jeunes enfants.

     Une rose sur le roncier : Roman sociologique et satirique.

 

     Grand bal des escargots : Littérature pour jeunes enfants 

 

un lFULGORES DEL PONIENTE : traduction en espagnol faite par l'auteur elle-même de son livre  " Mes pensées terriennes"  avec des nouveaux textes en plus en français. 

p   Pour en savoir plus sur l'auteur et ses oeuvres :

 

htt  http://Mon-livre-mon-reve.monsite-orange.fr

 

 Evelyne JOUVAL :  est née un 7 janvier sous le soleil de la Provence... à deux pas de la maison de Marie, sa grand-mère paternelle. C'est elle qui lui a transmis le goût des mots, le plaisir et la passion de l'écriture. Son grenier faisait office de bibliothèque . Dans un coin se nichait de grandes malles à demi éventrées dans lesquelles s'empilait une foison de livres. Evelyne les lisait et les relisait, assise sur les charnières rouillées des vieilles malles.

Sa grand-mère  était une amoureuse des mots bien écrits. Sur de vieux cahiers de brouillon elle recopiait des livres, pour rien, juste pour le plaisir des mots et pour avoir une belle écriture. Pendant de longues demi-journées, sa petite-fille la rejoignait. Elle a fait naître, en elle, la passion des mots. Depuis, Evelyne joue avec eux. Elle écrit, pour elle, des romans, des contes, des nouvelles, des spectacles, mais aussi, pour les autres, leurs souvenirs, leur vie.

Les mots sont un appel auquel elle ne peut résister, ils nourrissent son âme comme le pain nourrit son ventre.

 

 

 

 

   Rudy Maggiore : né le 23 novembre 1988 à Marseille est dès son plus jeune âge attiré par les livres. En grandissant, il passe de l'autre côté du miroir, il n'est plus seulement lecteur, mais devient écrivain. Il ne lit plus les histoires, il les raconte... Il travaille dans le médical et jongle entre son métier, sa vie de famille et l'écriture.

     Doux leurre est son premier roman à voir le jour. 3 histoires, 3 vies, 3 destins. Et si tous les mensonges et les secrets n'étaient en fait que de doux leurres... Dans un monde où les apparences sont trompeuses, où derrière des choix évidents se cachent des conséquences terribles, comment faire pour continuer d'avancer sur le fil de notre vie, et parvenir tel un funambule à ne pas tomber ? Une seule solution... Faites confiance à votre instinct de survie. Il ne vous trompera jamais.

 

 Emmanuelle Martin« Mon idée de départ était de donner envie aux enfants de respirer tout simplement et naturellement… »

Originaire de Haute-Normandie, Emmanuelle s’installe dans le sud de la France il y a une dizaine d’année. C’est de son parcours de masseur-kinésithérapeute et de son quotidien de maman d'un garçon de 4 ans, qu'est née l'idée d'écrire une série d'histoires en y insérant des outils pédagogiques simples pour se relaxer.

 

Sa sensibilité pour l'accompagnement de l'enfant dans la bienveillance dans la vie quotidienne l'a inspiré pour écrire avec des mots bienveillants et positifs et diffuser une autre façon de communiquer avec l’enfant. A 34 ans, elle est l’auteure de son premier livre-audio pour enfant.

 

Présentation du livre « Nao et la montagne enchantée »

 

L’association Alféa Création présente un conte en musique ludique et original pour les tout-petits, dès 2-3 ans:  une histoire amusante qui parle de confiance et de valorisation de soi, des émotions, de relaxation, et de conscience de son corps de façon simple.                              

 

« Nao est un petit garçon qui vit dans un village tout en haut d'une grande montagne...

Un jour, son ballon rouge tombe tout en bas de cette montagne...

Tel un aventurier, il décide de partir à sa recherche… »

 

Cette histoire raconte l’aventure amusante d’un petit garçon avec son ballon. Il reçoit l’aide d’un personnage imaginaire inattendu qui l’accompagne au fil de ses émotions et l’initie à des exercices de santé pour retrouver facilement l’énergie et la joie dans son corps et lui permettre d’atteindre son but. Ce conte est illustré par Emmanuelle Toussaint, artiste peintre belge. Le livre est accompagné d’un CD qui comprend l’histoire contée (par l’auteure Emmanuelle Martin et son fils de 4 ans Maëlouann Martin Prats), avec un accompagnement musical et une chanson composés par Sébastien Prats, chanteur-compositeur.

Sur les trois co-créateurs du livre et l’association Alfea Creation: Rassemblés autour de l’association Alféa Création, les trois artistes ont pour base commune la pratique de la méditation comme outil de connexion à l'inspiration artistique. Depuis 2015, ils développent un concept de création multidisciplinaire avec la méditation comme ligne directrice. Ils créent des spectacles, des stages, des œuvres d’art. Ils interviennent aussi auprès des enfants pour l’éveil musical, corporel, l’introduction à la communication positive. Le livre de Nao a été finalisé en auto-édition grâce à l’association en 2017. 

  

www.alfea-art-meditation.com

 

 

 Alain Pétrescat : est né à Paris. Très tôt, il se sent « poussé »  vers la Nature qui deviendra la pierre angulaire de sa vie, et la Provence l’accueillera pour ses errances, mais aussi sa profession d’encadrement dans des activités de pleine nature, milieu qu’il défend activement.

   L’amour indéfectible pour la littérature et la philosophie l’a amené à écrire de manière introvertie dès l’âge de douze ans. Après un premier roman, il décide de publier en autoédition un recueil de nouvelles : Marilyn et autres nouvelles.

 

Marilyn et autres nouvelles Ce recueil de nouvelles n'affiche aucune unité quant au cadre. Il s'agit d'histoires diverses qui s'offrent au lecteur, inventées au gré du rêve philosophique. Toutefois, ces contes s'articulent autour d'une réalité qui s'affranchit des contextes : l'individu isolé dans le monde.

 

  P Patrick PORIZI : sa formation initiale d'ingénieur et son parcours professionnel en bureau d'études ne le poussaient pas, à priori, dans les bras de l'écriture. Mais, à l'approche de la cinquantaine, il s'est rendu compte que le regard qu'il portait sur la vie et sur lui-même avait évolué ! Son amour pour la langue française, son envie d'explorer d'autres capacités, d'autres univers intérieurs le poussaient à franchir le pas.

Cependant, la barrière de l'éditeur lui semblait infranchissable. L'élément déclencheur a été une rencontre avec une amie anglophone de sa femme : elle lui a expliqué qu'elle autoéditait ses livres dans les pays anglophones et parvenait même en vivre très bien. Elle lui a expliqué la démarche à suivre et il s'est alors lancé ! Après dix mois de travail - essentiellement le week-end car il est toujours salarié- il diffuse son premier livre autoédité, un roman policier intitulé "Une main coupée pour le 36". Après être resté en tête des ventes dans la catégorie "suspense" pendant dix jours et avoir enregistré plus de 1000 téléchargements en un mois, il éprouve une grande satisfaction ! Il est redescendu sur terre en analysant les commentaires et en prenant conscience des nombreux points faibles de son travail.

Un an après il sort un 2ième ouvrage "Un miroir pour Scotland Yard" qui vient conclure les aventures entamées dans le premier.

Il travaille, actuellement, sur un troisième roman, un thriller.

Il dit : "Le plaisir que me procure l'écriture est double : avant tout, c'et l'acte créatif qui me réjouit, mais bien sûr, dans un deuxième temps, je ne dédaigne pas les commentaires positifs des lecteurs !"

 

5 Romans à son actif, le 6e est en préparation ! :

   ●Une main coupée pour le 36 

   ● Un miroir pour Scotland Yard   

   ● Six petits maigres 

    ·        D'une seule balle

·        Le dernier : "Hirudo"  Patrick Porizi signe là un cinquième polar où le suspense ne coagule jamais !

 

www.facebook.com/patrickporizi/

 

Denise Raimond : Auto éditeur, maman de trois enfants dont son fils ainé porteur d'une trisomie 21 d'où le livre :

"Trisomique ! Pas mongolien ! La vie de Jérémie..." qui n'a pas vocation à faire pleurer dans les chaumières mais a pour but d'aider vraiment les parents ou futurs parents à appréhender le handicap plus sereinement. Comprendre pourquoi,  la trisomie 21 fait peur au point de parfois vouloir supprimer le fœtus. L'auteure est adhérente de l'Association de Papillons Blancs, ADAPEI de la Drôme. Elle aimerait que le regard porté sur ces êtres humains change et que les mentalités enfin évoluent.

 

 

Elle vient également nous présenter son second livre : "Rires et parfums de la Galaure" est un roman. L'histoire d'enfants d'ouvriers durant les années soixante. Clin d'œil à la tendre enfance envolée, vécue dans les bois de la Drôme ou au bord de la Galaure, cette belle rivière qui s'écoule lentement. 

 

 

 

 Bernard Rond : C'est à travers sa profession d'ingénieur géographe et ses nombreux voyages personnels (diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Sciences Géographiques) qu'il est tombé amoureux des pays andins où il a vécu sept ans et où il retourne régulièrement.

 

"En passant par les Andes " est un recueil de six nouvelles qui  parcourent la cordillère des Andes, terre chargée d'histoire et de mystère : 

La Bolivie est le cadre de Mort d'une Carmélite au sein de l'aristocratie espagnole du XVIIIe siècle, et aussi de Jach'a Tata Danzanti, récit intemporel du peuple aymara et de ses croyances.

C'est au Venezuela que se déroule La Colonia Tovar dans une communauté d'origine allemande qui voit resurgir une ancienne malédiction.

Quito, la capitale de l'Équateur, abrite La Légende du père Almeida, fable chrétienne du XVIIe siècle, et La Quiténienne, aventure contemporaine où l'illusion surpasse la réalité.

La Malédiction du maréchal Sucre explore la vie énigmatique du libérateur de l'Équateur, du Pérou et de la Bolivie.

Une courte Légende indienne évoque les croyances cosmiques des peuples d'Amazonie.

 

Luc Thomas : c'est

Une éducation de vagabond :             

C’est un univers  personnel qui tient dans une valise portée à bout de bras du Maghreb à Madagascar en passant par l’Afrique Noire. 

C’est un apprentissage de l’aventure et de la découverte d’environnements naturels et humains dans le respect des différences.

Une formation d’ingénieur :

C’est  apprendre à apprendre.

Une profession de paysan :

C’est vivre sur le terrain.

C’est surfer entre agriculture et culture, deux fleurons de la Provence.

C’est profiter des moments de liberté que laissent des trop nombreuses contraintes, pour s’investir dans les domaines sociaux et associatifs à tous niveaux en commençant par le plus proche, le presque familial microcosme villageois.

 

Une passion, création et (ré)création :

C’est le plaisir de former et déformer la matière pour imager… l’imagination.

C’est manier la terre, la pierre, le bois, le métal,…. et les mots !

Un livre :

Après avoir écrit un spectacle théâtral et sa scène du « berger » qui a ému le public, un autre « poilu » s’est imposé.

Il y a trois sortes de « poilus » : ceux qui sont revenus, marqués à jamais, ceux qui ne sont pas revenus,… et les autres que l’histoire a voulu oublier.

 

Placide est de cette dernière sorte. Le jeune paysan de Haute Provence, au combat devient un « homme». Rejeté par les siens il porte son lourd secret (presque) toute sa vie.

C’est une vie d’Humaniste sans le savoir, d’Amour de l’autre. 

 

Un carnet de route :

11 111km « le Far Ouest de l’Europe » ISLANDE

Sous la forme d’un carnet de route et de nombreuses photos, on découvre cette île à cheval entre Europe et Amérique. Là  où tout est particulier avec un  terrain  jeune et en perpétuel renouvellement.  La colonisation humaine n’y a guère plus de mille ans. Les conditions de vie sont rudes mais les islandais aiment leur « Pays » !  

 

   Michel-Jean VERNART-LE TALLEC : est le pseudonyme de Michel Bernard. Il s'est découvert une passion à la retraite : écrire des scènes de vie sous forme de nouvelles et des chansons. Il a souhaité placer l'action de son premier romand dans la Principauté d'Orange, berceau de son enfance.

 

     Orange Sanguine : Orange, dans le département du Vaucluse. Petite ville tranquille du Sud de la France ? Le commissaire Marconi, amateur de numérologie, y poursuit un tueur qui semble avoir pris pour cible une banale famille orangeoise. Les crimes sont signés d'indices étranges, comme pour faire remonter un passé trouble et malsain, que certains voudraient oublier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Quelques beaux souvenirs de notre troisième salon, ci-dessous